Corps et contre-transfert en psychanalyse : quelles idéologies à l'œuvre ?

Cliniques de l'idealisation
La théorie à l'épreuve de la clinique
Par Nathalie Dumet
Français

Résumé

Partant du constat selon lequel il existe toujours une part d’infiltration idéologique dans la théorie comme dans la pratique du clinicien/analyste, l’auteur interroge ce qu’il en est en particulier quant au corps et au contre-transfert, et même quant au corps dans le contre-transfert. Des éléments théoriques sont discutés puis soumis à l’épreuve de la clinique. L’auteur montre comment la survenue récurrente de vécus inconfortables de sommeil pour la psychologue et leur analyse constituèrent un véritable levier dans le cadre thérapeutique alors stagnant, car ils favorisèrent tant l’émergence chez la patiente d’éprouvés traumatiques jusqu’alors mis au secret de son Moi que la stimulation de capacités psychiques abrasées chez la clinicienne. Ces éléments invitent à reconsidérer les théorisations du corps en psychanalyse ainsi qu’à une certaine prudence vis-à-vis de certaines convictions théoriques par trop idéologiques et aveuglantes.

Mots-clés

  • transfert/contre-transfert
  • théories du corps en psychanalyse
  • clivage
  • éprouvés somatiques
  • sommeil
Voir l'article sur Cairn.info