Souffrance physique et souffrance psychique à la rencontre de l'autre culture

Souffrance et culture
Par Claire Van Pevenage, Malek Amrouni
Français

Résumé

Résumés Au travers d'une illustration clinique nous pointerons comment la malformation cardiaque, dans la mesure où elle s'inscrit dans un organisme qui est toujours un corps propre, affecte le patient dans sa globalité : sa personnalité, sa famille, sa culture. En ce sens il s'agit d'un phénomène bio psycho social qu'il importe de prendre en charge dans sa triple complexité médicale, psychologique et culturelle.
Nous mettrons aussi en évidence que la malformation cardiaque fait souffrir et que cette souffrance est travaillée, intégrée, métabolisée par l'enfant et sa famille. Si la malformation est précoce, l'identité de l'enfant incorpore, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux, le statut de malade et la guérison l'amène à un réaménagement complet. Ainsi la période après la chirurgie cardiaque doit être préparée, négociée et prise en compte pendant l'hospitalisation.
Par ailleurs, les membres de la famille peuvent tenter d'occulter certains affects pénibles et la crainte d'une mort prématurée afin de ne pas augmenter la souffrance supposée des autres. Une telle stratégie ne va pas sans sacrifices et chacun doit en payer le prix. Notre intervention vise à rétablir une parole, des échanges et une reconnaissance sociale via le groupe de parole.

  • Malformation
  • souffrance
  • mort
  • culpabilité
  • interculturel
  • effraction psychique
Voir l'article sur Cairn.info